Je rêve de toi :
 
Retour

Je rêve de toi      

J’ai souvent retrouvé l’espace de mes rêves,
Pour lire encore un peu ce roman qui s’achève,
J’ai connu, avec toi, le plus bel univers,
Que j’aurais voulu vivre toute ma vie entière.

J’ai quitté tant de fois mes rêves imaginaires,
Pour connaître l’amour au-delà des barrières,
La saveur de ta peau et le goût de tes lèvres,
Tu avais fais de moi le plus grand des orfèvres,
Je rêve de toi,
Je rêve de toi…

Comme un aigle affamé tournoyant dans le ciel,
Comme un nouveau mendiant en un acte charnel,
Découvrant le trésor de ton corps de poupée,
Je me perds en toi en passions inavouées.

J’ai quitté tant de fois mes rêves imaginaires,
Pour connaître l’amour au-delà des barrières,
La saveur de ta peau et le goût de tes lèvres,
Tu avais fais de moi le plus grand des orfèvres,
Je rêve de toi,
Je rêve de toi…

Je ne peux oublier ces jolis paysages,
Découverts tour à tour en multiples voyages,
Si je garde ton parfum et bien d’autres arômes
J’aurais voulu mourir sans quitter ton royaume.

J’ai quitté tant de fois mes rêves imaginaires,
Pour connaître l’amour au-delà des barrières,
La saveur de ta peau et le goût de tes lèvres,
Tu avais fais de moi le plus grand des orfèvres,
Je rêve de toi,
Je rêve de toi.

 Retour